Un ancien procureur général américain appelle à classer l’Algérie sur la liste des pays sponsors du terrorisme 

0
60

 

 Des voix s’élèvent de plus en plus à l’international pour condamner les agissements de l’Algérie contre son voisin, le Royaume du Maroc. Dans une tribune intitulé « Hold Algérie accountable, too » (Tenir l’Algérie responsable aussi) publiée dans les colonnes de Washington Times,  un ancien procureur général américain pour l’État de l’Arizona condamne notamment le soutient de l’Algérie aux indépendantistes du polisario et plaide pour l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc. Mark Brnovich, puisque c’est de lui qu’il s’agit appelle son pays, les Etats Unis d’Amérique,  à désigner l’Algérie, qui finance et arme le Polisario, comme un « Etat parrain du terrorisme », au même titre que la Corée du Nord, la Syrie, l’Iran et la Russie pour ses crimes commis en Ukraine.

Pour Marc Brnovich, ex-procureur général américain, l’Algérie doit rendre des comptes pour son financement et sa fourniture d’armes au Polisario. C’est ce qu’il vient de déclarer dans une tribune publiée sur les colonnes du Washington Times. « Les puissances mondiales sont sur le pont de désigner la Russie comme un Etat qui soutient le terrorisme au vu des atrocités qu’elle a commises pendant l’invasion de l’Ukraine. De ce fait, la Russie va rejoindre une liste d’autres pays comme l’Iran, la Corée du Nord et la Syrie qui, tous, figurent sur la liste du Département d’Etat américain des pays sponsors du terrorisme. Cependant, ce n’est pas seulement la Russie qui doit être rajoutée à cette liste, mais aussi l’Algérie qui doit rendre des comptes pour son soutien au Front Polisario », a écrit l’ancien procureur général de l’Etat d’Arizona.

Abondant dans le même sens, Marc Brnovich a affirmé que l’Algérie, avec l’appui de l’Iran, fournit des armes au Polisario dans le but de déstabiliser le royaume du Maroc. « Pendant des décennies, l’Algérie, avec l’aide de l’Iran, a fourni un soutien militaire et matériel au Front Polisario, une organisation terroriste au Sahara Occidental que l’Algérie utilise pour déstabiliser le Maroc voisin », a-t-il souligné. Pour le rédacteur de cette tribune, le Polisario se livre à des pratiques illicites. « Prétendant rechercher la souveraineté sur le Sahara occidental, le Front Polisario y a établi un couloir pour le trafic d’armes et d’autres activités illicites tout en nouant des liens avec diverses organisations terroristes ciblant le peuple sahraoui. Il fomente également la corruption. Un rapport de l’Office européen de lutte antifraude note qu’entre 2004 et 2007, le Front Polisario a volé et détourné l’aide internationale destinée aux réfugiés sahraouis », a dénoncé cet homme de loi américain.

Par conséquent, Marc Brnovich appelle son pays a classé l’Algérie dans la liste des pays qui soutiennent le terrorisme. « Maintenant, avec les preuves de plus en plus nombreuses contre l’Algérie pour son soutien au Front Polisario, il est temps que les États-Unis reconnaissent également l’Algérie pour ce qu’elle est : un État parrain du terrorisme », a-t-il appelé.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here